Solidarité Sport

v

Samu Social Paris

Bouger à l’hôtel

Lancé à la rentrée 2018, le programme « Bouger à l’hôtel » propose des ateliers d’activité physique et sportive à destination des femmes hébergées à l’hôtel social.
« A travers cette remise en mouvement du corps, il est question de lutter contre l’obésité, l’insécurité alimentaire et les risques de dépression qui touchent les personnes, et plus particulièrement les mères vivant dans ces lieux d’hébergement », explique Eric Thebault, Directeur adjoint du Pôle Hébergement et Réservation Hôtelière (PHRH) au Samusocial de Paris.

Pour reprendre l’un des principes fondateurs du Samusocial , il s’agit d’ « aller vers » les personnes en situation d’exclusion en leur proposant des ateliers, puis d’investir peu à peu les espaces publics tels que les parcs via des activités en plein air.
Pour se faire, le Samusocial de Paris a fait appel à l’UFOLEP*. La fédération intervient dans une dizaine d’hôtels franciliens (Trappes et Poissy dans les Yvelines) pour dispenser des cours hebdomadaires à quelque 150 femmes âgées de 14 à 25 ans.